Skip to content


Nouveau diplôme pour les métiers du handicap

Depuis le début du mois de janvier, l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) et l’Université Paris-Est-Marne la Vallée (UPEM) proposent une nouvelle formation diplômante intitulée « Référent handicap ». Elle s’adresse aux acteurs du secteur public et du secteur privé.

317799_3744

Conçue et dispensée par des universitaires et des professionnels du handicap, cette formation débouchant sur un diplôme interuniversitaire (DIU) a pour objectif d’acquérir tous les outils et techniques nécessaires à :

  • l’accompagnement de personnes handicapées dans leur insertion universitaire
  • l’accompagnement de personnes handicapées dans leur insertion professionnelle
  • l’accueil et l’accompagnement d’une clientèle en situation de handicap

Les étudiants, les demandeurs d’emploi, les chargés de mission ou référents handicap, les chargés d’accueil ou d’accompagnement, les travailleurs sociaux… Tous peuvent être amenés à suivre cette formation dès lors qu’ils présentent un niveau Bac+3 ou équivalent ou des validations d’acquis professionnels. Au total, elle comprend 100 heures de cours (deux à trois jours par mois sur un semestre) et deux formules sont proposées : en formation continu ou en formation initiale.

Les inscriptions aux sessions de septembre 2015 et février 2016 sont déjà ouvertes.


Innovation : l’Exo-Prosthetic leg

Véritable avancée dans le monde du handicap, l’Exo-Prosthetic Leg est une jambe artificielle en titane, particulièrement esthétique, imprimée à l’aide d’une imprimante 3D.

exo-prosthetic-leg-low-cost-beautiful-0Nous le savions, l’imprimante 3D apparaît comme une révolution dans de nombreux domaines, y compris dans celui du handicap. La preuve aujourd’hui avec Exo-Prosthetic Leg, une idée de William Root, un designer industriel new-yorkais. Son objectif : développer une prothèse à la fois esthétique, légère et abordable financièrement. Pour la réaliser, les procédés de numérisation, de modélisation 3D et d’impression 3D sont utilisés.

exo-prosthetic-leg-low-cost-beautiful-22

La prothèse est conçue en fonction de l’anatomie du patient : son moignon et son membre intact passent au scanner pour créer une reproduction en 3D, au millimètre près. William Root espère ainsi permettre à celui qui la porte de l’accepter plus facilement, comme un membre à part entière. La structure de l’appareil a été ajourée pour gagner en légèreté ; motifs, couleurs, elle pourra être imprimée en fonction des envies.

L’Exo-Prosthetic leg n’en est qu’à l’étape du prototype. Son créateur est en cours de réflexion concernant la manière de la commercialiser.


« My two daddies », le handicap s’affiche au cinéma

Après le succès de « La famille Bélier » abordant la question de la différence et de la surdité, voici « My two daddies », un long-métrage dans lequel les sujets de l’homoparentalité et de la trisomie 21 sont abordés.

Sorti en salle depuis le 7 janvier, « My two daddies » se passe dans les années 80. Rudy et Paul se rencontrent et tombent éperdument amoureux. Aux prémices de leur relation, survient un événement inattendu : ils souhaitent recueillir Marco, jeune handicapé malmené par sa mère toxicomane. C’est alors qu’une lutte sans pareil commence. Les deux hommes doivent faire face à la société et à la justice pour pouvoir continuer à éduquer et à prendre soin du garçon.

Pour la réalisation de son film, Travis Fine s’est inspiré d’une histoire vraie. Il met en image un scénario de plus de 30 ans, rédigé à l’époque par George Arthur Bloom. Les thèmes évoqués sont forts : l’image que l’on se fait de la famille, les droits à l’adoption des personnes homosexuelles, la façon dont les personnes en situation de handicap sont considérées… Autant de sujets encore très actuels et qui créent des émules, notamment en France.

Pour ceux qui se laisseront tenter, attendez-vous à un film à la fois doux, amer et chargé d’émotions.


Bonne année !

L’équipe d’Handicap Job vous présente ses meilleurs voeux ! 2014 fut une année bien remplie grâce à votre fidélité. Les 365 jours ont été parfaitement rythmés : des actus publiées sur le blog, des centaines d’offres d’emploi déposées et grâce auxquelles vous êtes nombreux à avoir retrouvé une activité (merci pour vos témoignages ;) !), une présence assidue sur de grands événements annuels… En 2015, c’est avec plaisir que nous nous attèlerons encore à faire bouger les choses. Et c’est ensemble que nous pourrons évincer la différence.

Un grand merci à vous !


BD « Ce n’est pas toi que j’attendais » : idée cadeau pour les retardataires

Il existe des cadeaux à la fois ludiques et émouvants. C’est le cas de cette bande dessinée « autofictive » signée Fabien Toulmé. « Ce n’est pas toi que j’attendais », évoque la relation d’un papa à sa petite fille porteuse d’une trisomie 21.

couv

Dans son livre, Fabien Toulmé raconte sa propre histoire. Celle qu’il a vécu au moment de la naissance de sa fille handicapée et des tourmentes engendrées dans sa vie. Sincère dans ses propos, il relate ses émotions, ses peurs, ses hésitations. Dans le cas de son enfant, la trisomie n’avait pas été détectée. Ce n’est qu’à la naissance que les parents apprennent la nouvelle… Difficile à accepter.

Au fil de la bande dessinée, on découvre un papa désorienté, désabusé. Il refuse d’assister aux soins et même de cajoler sa fille. Puis au fur et à mesure, il apprend à la connaître, à la découvrir… En tant que lecteur, on assiste à un véritable cheminement, à une réflexion. Et puis, comme tout papa, le personnage devient totalement fou de sa petite puce.

Les dessins sont sobres, les textes parfaitement rythmés. « Ce n’est pas toi que j’attendais », est une histoire bouleversante. Un cadeau authentique et débordant d’émotions à poser au pied du sapin. Non, il n’est pas trop tard !


Superbe campagne pour sensibiliser au polyhandicap

L’association Noémi œuvre depuis 1998 à faire changer le regard des gens sur le polyhandicap. Avec sa toute dernière vidéo « Les yeux d’un enfant », elle réalise une campagne véritablement marquante.

Ici, des parents accompagnés de leurs enfants, sont invités à jouer à un petit jeu amusant : reproduire les grimaces d’autres personnes projetées sur un écran. Parents et enfants ne se voient pas ; ils sont placés d’un côté et de l’autre d’un mur. Chacun semble trouver l’expérience rigolote jusqu’à… ce qu’une personne atteinte de polyhandicap apparaisse à l’image. Les enfants poursuivent l’imitation sans problème, alors que leurs parents semblent gênés.

L’idée de cette vidéo était de montrer à quel point notre regard porté sur la différence change avec les années. Sensation de se moquer, embarras… quoi d’autre encore ? Pourtant, agir comme l’ont fait les enfants, serait plutôt positif comme en atteste le message « Regardez avec des yeux d’enfant » diffusé au sein du spot. Et vous, qu’en pensez-vous ?


Croiz’y, le festival de Philippe Croizon

L’athlète Philippe Croizon, connu pour sa traversée de la Manche malgré son handicap, a lancé, il y a quelques mois, un festival de courts-métrages nommé Croiz’y. Il ne vous reste plus que deux mois pour y participer.

Affiche_Croizy1

Concept du festival Croiz’y

Il est la preuve vivante que rien n’est impossible. Philippe Croizon, touché par une ligne électrique de 20 000 volts à l’âge de 26 ans, a été amputé des quatre membres. Pourtant, il est aujourd’hui connu de tous, pour ses exploits sportifs encore inégalés. L’objectif du festival de courts-métrages Croiz’y ? Valoriser ce qu’il appelle le « handicap positif », soit transmettre l’idée que chacun peut avoir la force de passer au-delà du handicap. Avec l’aide des participants et de leurs vidéos, il souhaite donner du courage aux personnes ayant été blessées par la vie.

Participation et règlement

Pour participer au festival, il suffit de réaliser une vidéo de 3min maximum sur le thème du dépassement du handicap. Les films doivent être amateurs et tournés par des équipes de deux personnes minimum. Date limite de dépôt des vidéos sur croizy.fr : le 15 février 2015 (chacun peut choisir d’en mettre plusieurs en ligne). Les vidéos sont ensuite soumises aux votes des internautes. Les réalisateurs des vingts courts métrages ayant obtenu le plus de votes seront invités au Futuroscope les 28 et 29 mars 2015 pour participer au festival Croiz’y. Au total, 3 prix seront remis par le jury présidé par l’acteur Nils Tavernier :

  • 1er prix : 1000€ et une journée de tournage sur le prochain film de Nils Tavernier
  • « Prix spécial du Jury » : dotation de 500€
  • « Prix du public » : dotation de 500€

De nombreuses vidéos sont déjà en ligne, vous pouvez les visionner et voter en vous rendant sur ce lien.


Applications iPad pour enfants lourdement handicapés

Nous avons testés et recensé ici un certain nombre d’application pour iPad pour les très jeunes enfants mais également pour les enfants avec un lourd handicap. Ces applications sont extrêmement simples, le fait de toucher l’écran va produire une réaction visuelle et/ou auditive. Elle vont permettre de développer le principe de « Cause à effet » chez l’enfant.

1. Finger paint with sounds – Gratuit (iPad)

Finger-paint-with-soundsEn anglais mais fonctionne très en français, elle fait partie de nos préférées. Lorsque l’enfant touche l’ écran cela fait une trace de couleur avec différents sons.

Dès que l’enfant retire sa main de l’iPad, ça s’arrête.

Télécharger Finger paint with sounds



2. Baby Fingers – Gratuit (iPad)

baby-fingersEn anglais également, propose plusieurs possibilités assez simples. Le wagon avec une étoile donne un écran blanc, dès qu’on touche l’écran une forme + un son.   Tout à fait utilisable en français pour ce qui est du wagon « étoile ».

Téléchargez Baby Fingers


3. Sago Mini Sound Box – 2,69 Euros (iPad)

Sago-Mini-Sound-BoxNotre préférée parmi notre sélection. Lorsque l’enfant touche l’écran cela fait apparaitre des petites billes colorées avec des sons et parfois des « petites surprises ». Secouez l’Ipad pour effacer tout et recommencer.

Téléchargez Sago Mini Sound Box



4. Doigts Magiques Libre – Gratuit (iPad)

doigts-magiques-libreGraphismes en haute résolution pour écran Rétina, l’appli se compose d’un écran noir avec une musique de fond. Lorsque l’enfant touche l’écran diverses animations visuelles apparaissent. Sympa tout en restant simple avec plus de 50 effets graphiques différents.

Téléchargez Doigts Magiques Libre



5. Mon bébé piano – 0,89 Euros (iPad)

Mon-bébé-pianoLorsque l’enfant touche l’écran, l’iPad émet des sons, des vibrations et des images afin d’éveiller sa curiosité.

Téléchargez Mon bébé piano

 

 

 

Voila notre sélection, n’hésitez pas à laissez vos commentaires sur les applications ici ou proposer les vôtres.


Vidéo et handicap : concours « Tous Hanscène »

Et… ça tourne ! Mettre en image le handicap et sensibiliser la communauté estudiantine, tels sont les objectifs de cette 3e édition de « Tous Hanscène ».

Affiche-garyvity-200x300

Suite au succès des deux années précédentes, l’association Tremplin Etudes-Handicap-Entreprise, organisatrice du concours Tous Hanscène, a décidé de rempiler une troisième fois ! Comme pour les éditions passées, ce concours s’adresse aux étudiants affiliés à des établissements de l’enseignement supérieur dits Handi-accueillants (Universités, Ecoles de Commerce, Ecoles d’Ingénieurs, CFA, Lycées).

Comment ça marche ?

Les participants doivent constituer des groupes de 4 à 5 personnes et réaliser une vidéo de 2 à 3 minutes mettant en avant l’engagement de leurs écoles et universités en faveur du handicap. On recense cette année 6 catégories de films : humour, sport, vie quotidienne, emploi, culture, études. Côté réalisation, il n’y a pas de limites : clip, court-métrage… tout est possible ! Chaque vidéo sera ensuite mise en ligne sur www.toushanscene.fr et postée sur les réseaux sociaux ; ce sont les internautes qui les départageront. Attention, la date limite d’envoi des vidéos est fixée au 26 janvier 2015.

Les prix

La délibération du jury se déroulera entre le 30 mars 2015 et le 3 avril 2015 avec notamment des appareils photo numériques ou des abonnements d’un an au cinéma à gagner. Un prix du public sera donné à la vidéo ayant obtenu le plus de votes, le jury donnera un prix aux meilleures vidéos de chaque catégorie et un prix « Mobilisation Etablissement »récompensera les trois établissements ayant mobilisé le plus grand nombre de votants au sein de leur propre établissement (étudiants, professeurs, administratifs).

À vous de jouer !