Skip to content


Des poupées handicapées sur le marché

Des parents d’enfants handicapés ont convaincu l’industrie du jouet de créer des figurines à l’image des enfants « différents ». La marque britannique Makies lance ainsi ses premiers modèles de poupées handicapées.

Makies poupee handicapees

Les « Makies dolls »

Une cicatrice, une tâche de naissance ou encore un appareil auditif… Makies propose désormais une gamme de poupées singulières. En utilisant la technologie d’impression 3D, le fabricant invite les parents et leurs enfants à designer eux-mêmes la poupée avec laquelle ils souhaitent jouer. Un premier pas vers la tolérance dès le plus jeune âge.

Une réponse à #ToyLikeMe

Ces nouvelles poupées ont été créées suite à la campagne de sensibilisation #ToyLikeMe (un jouet comme moi), lancée il y a quelques semaines en Grande-Bretagne par des parents d’enfants handicapés. Leur intention ? Faire réagir les Playmobil, Lego, Mattel… en revendiquant l’absence de représentation de la « différence » au sein de leurs produits. Pendant plusieurs semaines, les internautes ont ainsi été appelés à publier des photos de jouets montrant le handicap de façon positive. Les parents profitent de cette campagne pour rappeler que 150 millions d’enfants dans le monde souffrent d’un handicap.


Pleins feux sur le handicap à Cannes : festival Entr’2 marches

Du 17 au 22 mai, 45 courts-métrages traitant du handicap seront projetés non loin du célèbre tapis rouge… De plus en plus de participants, de plus en plus de partenaires, de plus en plus de jours de festivités… Entr’2 marches, l’ « autre » festival de Cannes remporte un franc succès.

Entr'2 marches

« Intouchable », « La famille Bélier », « En équilibre »… Il est évident que le handicap trouve davantage sa place dans les salles de cinéma. La preuve en est avec Entr’2 marches, un festival organisé par l’APF (Association des Paralysés de France) dédié aux productions audiovisuelles et cinématographiques de moins de 26 min ayant pour thème le handicap. Cette année, plus de 400 réalisateurs originaires du monde entier ont envoyé leur film dans l’espoir d’être diffusé à Cannes… La 6e édition de ce festival obtient ainsi la « palme » du plus grand nombre de participants depuis sa création ! Parmi ces envois, 45 ont été sélectionnés par un jury pour être dévoilés au public, soit 10 de plus que l’an passé. Preuve de son succès, le festival durera également un jour supplémentaire.

Programme :

  • Dimanche 17 mai : ouverture du festival, projection de films consacrés à la surdité
  • Lundi 18 mai : projections
  • Mardi 19 mai : projections
  • Mercredi 20 mai : projection et journée spéciale jeunesse, remise de prix par le jury jeune
  • Jeudi 21 mai : projections
  • Vendredi 22 mai : clôture du festival, remise des prix

 


Stationnement handicapés : un hologramme pour sensibiliser

Si un homme en fauteuil roulant venait s’interposer entre votre véhicule et la place de stationnement réservée aux handicapés que vous souhaitez occuper, que feriez-vous ? À Moscou, l’association russe Dislife met en place une campagne de sensibilisation inédite pour lutter contre l’incivilité des conducteurs en projetant l’hologramme d’un homme handicapé.

Le dispositif

Chaque conducteur valide tentant de se garer sur une place pour handicapé a été reconnu grâce à un système caméra. En deux temps trois mouvements, avant qu’il ne puisse faire sa manœuvre, un homme en fauteuil roulant apparaît. Bande son et projecteurs permettent de créer l’hologramme ; le résultat est impressionnant. Quant au message diffusé… : « STOP ! », crie l’homme. « Pouvez-vous me voir ? Car, pour 30 % des conducteurs en Russie, je n’existe pas. Je ne suis pas qu’un picto sur le sol ! Je dois faire face à de nombreux challenges chaque jour, le seul pour vous est de respecter mes droits. »

Un clip en supplément

La campagne a été réalisée dans plusieurs des plus grands centres commerciaux de la ville. Pour marquer davantage les esprits, un clip est désormais diffusé online.


Comment aborder son handicap en entretien ?

Comment aborder son handicap en entretien ?

Lors de la réalisation du CV et de la lettre de motivation, on ne mentionne pas toujours son handicap, sauf si l’offre d’emploi mentionne spécifiquement le statut de personne handicapée.

Comment aborder cette question ? Doit-on évoquer son handicap ou ne pas en parler ? Comment le dire sans rentrer dans les détails de sa situation personnelle ?

1 / Quelle est la politique RH de l’entreprise ?

Lors de votre préparation à l’entretien, rendez-vous sur le site Internet de l’entreprise, vous pourrez ainsi mieux cerner ses engagements en faveur du handicap et de la diversité.

2/ Vous restez un candidat avant tout

En tant que candidat, vous proposez vos motivations, des compétences et un parcours adaptés au poste. Le handicap n’est donc pas le sujet central de l’entretien.

3/ En parler sans rentrer dans le détail

Rien ne sert de rentrer dans le détail de votre dossier médical, soyons clairs. Toutefois, vous pouvez aborder de façon « positive » certains points ayant des incidences potentielles, tout en essayant de proposer des solutions. Votre handicap n’aura pas forcément de répercussions dans le poste visé. Dans le cas contraire, vous pouvez évoquer des aides mobilisables (le Site de l’Agefiph, les conseillers Pôle Emploi référents handicap, ou CAP Emploi peuvent vous y aider).

Votre objectif : parler simplement tout en essayant d’apporter des garanties au recruteur sur votre prise de poste.

Voir nos conseils emploi : http://www.jobijoba.com/fr/dossiers

Article sponsorisé


Reportage « Le village du silence »

Diffusé le 24 avril dernier sur Arte, le reportage « Le village du silence », signé Heidi et Bernd Umbreit, lève le voile sur ce monde parallèle dans lequel vivent les personnes aveugles et sourdes.

Chez eux pas de télé, de radio, de téléphone ou encore de tablette. Pas non plus pas de terrorisme, de profits, de mal ou de bien. Dans cette institution de Fischbeck, un bourg situé au sud de Hanovre en Allemagne, 120 résidents sont pris en charge, dont 38 sont sourds et aveugles. Les éducateurs développent avec eux une communication via l’odorat, le toucher et le goût. Une relation privilégiée dans laquelle les uns et les autres s’arment de patience pour mieux se comprendre.

Diffusé en deuxième partie de soirée, nombreux d’entre vous sont peut-être passés à côté de ce reportage aussi singulier qu’émouvant. L’équipe d’Handicap-Job souhaitait revenir sur ces 59 minutes poignantes. Des images au cours desquelles, malgré une appartenance à un monde totalement parallèle au leur, on se sent proche de chacun des résidents, proche de l’humain peu importe ses différences.


Sources : Arte / Youtube


Inscriptions ouvertes pour le forum virtuel Talents Handicap

4e édition nationale du forum virtuel Talents et Handicap du 18 au 22 mai. Depuis le 20 avril dernier, les candidats peuvent d’ores et déjà s’inscrire pour procéder à leur phase de préparation.

talents handicap

Ce forum innovant au cours duquel les recrutements se font à distance grâce à une simple connexion internet ouvrira ses portes dans moins d’un mois. Son intérêt ? Aucune discrimination géographique. Les candidats en situation de handicap peuvent rencontrer des recruteurs depuis leur salon grâce à la technologie de Matching mise en place. Et pour mettre toutes les chances de votre côté, soyez actifs dès maintenant !

  • À partir du 20 avril : créez votre profil sur le site Talents Handicap. Mettez vos expériences, compétences, CV, etc. à jour et valoriser vos atouts auprès des recruteurs. Vous pouvez également mettre en place une alerte et recevoir en temps réel, les propositions adaptées à votre profil et à vos envies.
  • Dès le 27 avril : parcourez le forum et découvrez les différents stands recruteurs. En un clic, vous postulez aux offres suscitant votre intérêt.

Et ensuite ? À compter du 10 mai, les recruteurs analyseront les différents profils pour réaliser leur pré-sélection. Si le vôtre profil a attiré leur attention, vous recevrez un email permettant de fixer une date et une heure de rendez-vous (à noter qu’un tableau de bord, disponible dans l’espace personnel de chaque candidat, permet de gérer plus simplement l’ensemble des rencontres). À ladite date, le recruteur vous contactera par téléphone. Les personnes malentendantes sont quant à elles, invitées à se présenter sur le stand du recruteur pour réaliser un entretien par tchat.

Bon forum à tous !


Film « En équilibre » sur le handicap : les assurances au pied du mur

À voir dès aujourd’hui dans les salles, le film « En équilibre » réalisé par Denis Dercourt. Il raconte l’histoire de Marc (Albert Dupontel), cascadeur équestre, paraplégique depuis une chute à cheval et de ses méandres avec sa compagnie d’assurance.

À l’origine de ce scénario : le livre « Sur mes quatre jambes » de Bernard Sachsé, gravement accidenté sur le tournage d’un film. Dans « En équilibre », Cécile de France alias Florence, incarne l’employée de la compagnie d’assurance. Elle-même blessée dans sa carrière professionnelle, elle se retrouve admirative devant la force de caractère de Marc. Les deux personnages finissent par se rapprocher. Pourtant, sous couvert d’une romance entre Marc et Florence, Denis Dercourt dénonce les différentes stratégies employées par les compagnies d’assurance pour réduire le montant des indemnités à verser tout en s’évitant un procès. Tentatives de signature d’un accord à la va-vite, techniques d’intimidation, rejet des torts sur la victime… tout y est !

Si, vous aussi, vous avez vécu une histoire similaire entraînant des complications pour vos indemnisations, n’hésitez pas à nous faire part de votre témoignage en commentant cet article.


Malvoyants : musée du Prado ou l’art du bout des doigts

Jusqu’au 28 juin 2015, le musée du Prado situé à Madrid propose une exposition destinée aux malvoyants : des œuvres cultes de l’histoire de l’art à découvrir avec les doigts. Une opération soutenue par la Fondation Axa et la Once, principale association espagnole dédiée aux aveugles.

toca-el-prado

Exit les pancartes « Ne pas toucher » des musées ! Cette fois, tout repose dans le fait de caresser les œuvres pour les découvrir. Avec son exposition intitulée « Hoy toca el Prado », le musée madrilène met à disposition des personnes atteintes de déficience visuelle, six copies de tableaux de maîtres imprimées en 3D.

Nommée « Didu », la technique d’impression employée pour réaliser les œuvres a été élaborée dans le Studio Durero à Bilbao. Elle consiste à utiliser plusieurs encres spécifiques. Les toiles sont ensuite exposées aux ultraviolets pour provoquer une réaction chimique et créer ainsi les reliefs. Le travail des textures et des épaisseurs permet de définir les éléments à mettre en avant.

Parmi les œuvres exposées on retrouve notamment « La Joconde » de De Vinci ou « Le Parasol » de Goya. Chacune d’entre elles est accompagnée d’un texte explicatif en braille. Quant aux personnes voyantes, elles sont également invitées à venir vivre l’expérience grâce aux lunettes opaques mises à leur disposition.


« Vis mon Sport », une web-série sur le handisport

Harmonie Mutuelle s’engage en faveur du handicap et lance, aux côtés de Philippe Croizon, une web-série de quatre épisodes diffusés entre le 13 avril et le 6 juillet 2015. Handisport à l’honneur !

Vis-mon-sport-logo

Après avoir participé à l’organisation du Festival Croiz’y (un festival clôturé le 28 mars dernier par la récompense de trois courts métrages amateurs axés sur le handicap), la mutuelle se lance dans la réalisation d’une web-série intitulée « Vis mon sport ». Au cours de quatre épisodes, nous vivrons le quotidien de quatre grands athlètes handisport ayant pour projet de participer aux Jeux Paralympiques de Rio 2016. Leurs réussites, leurs échecs seront abordés pour comprendre leurs motivations et la force exceptionnelle qui les anime.

Au programme :

  • Théo Curin, champion de natation amputé des quatre membres
  • Sandrine Aurières-Martinet, championne de judo atteinte d’une achromatopsie
  • Souad Yamani, championne de tennis paraplégique
  • Timotée Adolphe, champion d’athlétisme atteint de déficience visuelle

À l’initiative du projet, mais aussi parrain de « Vis mon sport » : Philippe Croizon, nageur de l’extrême amputé de 4 membres. Il assurera le relais entre les handi-athlètes et le grand public. Dans chaque épisode, deux jeunes âgés de 10 à 25 ans, valides ou non, auront également l’opportunité de partager l’entraînement.

Le teaser de la web-série est en ligne depuis quelques jours. Découvrez-le dès maintenant sur Handicap Job.

 


Selfia® : des vêtements astucieux pour les personnes à mobilité réduite

Certains gestes du quotidien peuvent devenir difficiles à réaliser pour une personne en situation de handicap. Et s’habiller en fait partie (nous l’avons d’ailleurs évoqué il y a quelques semaines en vous montrant l’émouvante vidéo de Manon atteinte d’une paralysie du plexus brachial). Unique en son genre, la marque Selfia® propose des habits bien pensés. En toute discrétion, ils s’adaptent aux contraintes dues au handicap.

concept

La genèse de la marque

En 2002, Jean-François Decalonne remarque que son voisin, âgé de 93 ans, peine à enfiler ses vêtements. Ingénieur textile de métier, il décide de mettre son savoir-faire au service des personnes en perte de mobilité. C’est ainsi que démarre Selfia® ! En collaboration avec des professionnels, il élabore tout une ligne de vêtements et sous-vêtements conçue pour faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite, mais aussi des aides soignants.

Des vêtements aussi pratiques qu’élégants

L’ensemble des collections de la marque sont développées dans un souci de bien-être et de style. Coupes, imprimés… les codes de la mode sont respectés et associés à des astuces permettant d’enfiler chaque vêtement en toute simplicité. Prenons par exemple une chemise : les manches s’ouvrent totalement à l’aide d’un zip pour permettre, sans douleur, le passage du bras. Des ganses dissimulées permettent d’insérer le pouce et de faciliter les manipulations. Le devant de la chemise comme les poignets s’ouvrent et se ferment, quant à eux, à l’aide de scratchs.

Qu’il s’agisse d’une jupe, d’un pantalon ou encore d’un top… Les astuces se dissimulent parfaitement pour ne pas dénaturer le style du vêtement. Des produits d’une qualité irréprochable que nous vous laissons découvrir en images.



La dernière collection homme femme est à découvrir sur www.selfia.com