Accueil Santé Dent’Adom, un service dentaire à domicile

Dent’Adom, un service dentaire à domicile

7 min de lecture
3
0
1,384

Les personnes handicapées constituent un groupe à haut risque de pathologies bucco-dentaires infectieuses, traumatiques et fonctionnelles, quant aux personnes âgées, 75% d’entre elles souffrent de problèmes bucco-dentaires importants. Dent’Adom, association oeuvrant depuis juillet 2013, réunit des praticiens dentaires et propose des consultations à domicile pour les personnes ne pouvant pas se rendre chez leur propre dentiste.

L’association, fondée sans aucun soutien financier, intervient dans les Hauts-de-Seine et les arrondissements de l’ouest parisien. Un service inédit dont Agnès GEPNER, à l’initiative du projet, a décidé de nous parler :

Agnès, comment avez-vous eu l’idée de fonder Dent’Adom ?

Mon confrère stomatologue a, toute sa vie, dû décliner les demandes de visite à domicile de ses propres patients pour leurs parents âgés ou handicapés. En effet, que fait un stomato au domicile à part établir un bilan superficiel de ce qu’il conviendrait de faire ? Le dentiste, le stomatologue, le chirurgien, l’anesthésiste… ces professionnels sont complètement démunis sans leur matériel ! De mon côté (comme du côté de mon confrère d’ailleurs), il y a un parent âgé et dans l’impossibilité de se rendre normalement chez son dentiste… Il a fallu que mon confrère, au cours d’un salon international de matériel médical, tombe sur un matériel dentaire miniaturisé, devenant donc transportable pour que naisse l’idée de Dent’Adom – dentistes à domicile !

A ce jour, combien de membres constituent l’association ?

A la direction de l’association, nous sommes deux médecins, un stomatologue et moi-même qui suis anesthésiste. Mais les praticiens oeuvrant pour l’association sont des libéraux qui nous consacrent un nombre de journées variable suivant l’activité de leur cabinet. Ils sont quatre actuellement, bientôt six.

Des professionnels bucco-dentaires manifestent-ils de l’ intérêt à vous rejoindre ?

Oui mais ils ne sont pas assez nombreux. Il faut dire qu’évidemment, le fait de se déplacer d’un domicile à un autre constitue une perte de temps préjudiciable à la rentabilité… on est loin d’une belle journée de fauteuil à 25 patients !

La plupart de vos interventions sont-elles prises en compte par la sécurité sociale et la mutuelle des patients ?

C’est exactement comme au cabinet dentaire : il y a des soins conservateurs avec un tarif sécu et des soins avec dépassements d’honoraires (prothèses) voire hors nomenclature. Par contre, ce qui diffère, c’est le surcoût lié au déplacement à domicile du cabinet dentaire mobile.

Les frais des patients sont-ils autant pris en charge que s’ils se déplaçaient (avec de l’aide bien évidemment) pour obtenir des soins ?

Non, pour le moment, il n’y a aucune prise en charge possible de ces frais logistiques. Pourtant, il est clair que l’ambulance (ou même le VSL) qui emmène les patients vers le cabinet dentaire est plus chère que notre logistique à nous (au moins 150 à 190 €).Nous sommes pour cette raison en train d’amorcer un dialogue avec la Sécurité Sociale – mais bien entendu, ce sera long. De même, nous avons été approchés par certaines mutuelles qui incluraient volontiers cette enveloppe logistique à leur pack senior. A suivre !

Envisagez-vous un développement sur l’ensemble du territoire national ?

Oui bien sûr, notre ambition est nationale, ce que nous faisons dans le 92 et à Paris au démarrage, on peut également l’envisager en province, malgré des différences évidentes sur le terrain, comme par exemple les distances à parcourir et sans doute, une différence des mentalités.

Selon vous, existe t’il d’autres soins qui devraient être promulgués à domicile et pour lesquels rien n’est encore mis en place ?

Chaque fois qu’un matériel lourd est nécessaire cela crée naturellement un blocage vers le domicile. Chaque métier devrait rechercher des améliorations techniques de son matériel en vue d’aller vers les patients étant dans l’incapacité de se déplacer.

Charger plus d'articles dans  Santé

3 Commentaires

  1. etesse

    dimanche 27 octobre 2013 at 11 h 03 min

    Bonjour

    je trouve cela comme un élan formidable en direction des personnes ciblées. Ayant à mon domicile une personne non transportable par VSL et même ambulance ! eh oui malheureusement cela existe, aucun soin dentaire ne peut être réalisé. Alors si depuis 10 ans cette partie du corps a laissé « tranquille » la personne handicapée, ce n’est plus le cas et des soins à domicile seraient des actes nécessaires quant au prix, même si élevé, il serait sans commune mesure avec le bien être donné…….

    Reply

  2. cassuto

    lundi 17 novembre 2014 at 11 h 49 min

    y a t–il des soins dentaires à domicile à lyon et environ en epad ?

    Reply

  3. onillon

    lundi 28 septembre 2015 at 12 h 18 min

    Très bien, mais avec la nouvelle charte Romain Jacob, il y a une part de marché a prendre au sein même des établissements médico sociaux. … pour handicapés et personnes âgés …à mobilité réduite

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Une poupée noire et en fauteuil : la nouvelle Barbie® de Mattel fait sensation !

La diversité au centre des préoccupations de Mattel, preuve en est avec l’arrivée de…