Accueil Non classé L’autisme expliqué en musique

L’autisme expliqué en musique

2 min de lecture
1
0
485

Avec son clip « Mon univers à part » réalisé dans les rues de la capitale, Sophie Robert relève un défi majeur : illustrer l’autisme, un handicap parfaitement invisible.

L’autisme en deux mots

Chaque année, près d’un enfant sur 100 naît autiste pourtant, ce handicap est encore méconnu du grand public. Maladie neurologique, l’autisme entraîne des troubles du développement et se caractérise majoritairement par une interaction sociale déficiente. Handicap invisible, il entraîne, pour les personnes qui en sont atteintes, une double peine : la souffrance liée au trouble du comportement et la différence, source d’exclusions et de rejet de la part de la société.

Le clip : mise en scène originale et émouvante

Sophie Robert, réalisatrice déjà connue pour ses films « Le MUR » et « Quelque chose en plus », réalise ainsi le clip « Mon univers à part ». Son objectif : rendre compréhensible cette maladie et éviter des réactions de peur ou de mépris dues à la méconnaissance. Ici, les personnages déambulent dans les rues de Paris. Leur visage a été peint en bleu, couleur de l’autisme. Sous une apparence « extra-terrestre », ils s’avèrent, en réalité, être des personnes « extra-ordinaires » évoluant dans un univers différent et souvent dotées de grandes capacités intellectuelles.

Clip à découvrir sur Daylimotion en cliquant sur cette photo :

Mon univers a part

Charger plus d'articles dans  Non classé

Un commentaire

  1. emploi et handicap

    lundi 3 novembre 2014 at 16 h 22 min

    Bonjour et merci pour ces nombreux conseils, rappels et analyses de la situation actuelles des demandeurs d’emploi RQTH en France en 2014.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

« Quelle folie », un documentaire sur l’autisme

En salle depuis le 2 octobre dernier,  «  Quelle folie  » permet à Aurélien, atteint de tr…