Accueil Société Maladie d’Alzheimer : ouverture d’un nouveau jardin thérapeutique en Moselle

Maladie d’Alzheimer : ouverture d’un nouveau jardin thérapeutique en Moselle

4 min de lecture
0
0
628

Terramie, 1ère entreprise spécialisée en création et accompagnement de jardins à visée thérapeutique, a inauguré le 22 mai dernier un tout nouveau jardin de vie à St Quirin.

terramie-saint-quirin

Chaque jardin thérapeutique est unique. Celui-ci s’étendant sur 1200m2. Situé au sein de l’EHPAD La Charmille, a été spécialement adapté aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ensemble, les mains dans la terre, les patients retrouvent les notions de plaisir et de partage. Ils cultivent les tomates, les fraisiers, arrosent les pommes de terre avant d’aller dormir… Des activités qui remettent leurs sens en éveil, stimulent la mémoire et leur permettent de retrouver un but au quotidien. Ils prennent plaisir à faire des choses qu’ils faisaient avant, et dans cette action, se sentent revivre. Mais rien n’est fait au hasard, tout a été pensé pour procurer un bien être total et éveiller tous les sens.

Mais rien n’aurait été possible sans une implication forte du personnel soignant. Grâce à une formation dispensée par Terramie, toute l’équipe a découvert ce qu’il était possible de faire dans le jardin et surtout comment le faire en fonction des pathologies, car Terramie développe aussi bien des espaces pour les personnes âgées, en situation de handicap, autistes ou encore les personnes en période de rééducation… Au-delà du jardin, l’espace a été conçu pour satisfaire les résidents, leurs familles ainsi que les aides-soignants : des allées accessibles à tous, de petits potagers à hauteur d’homme en fauteuil, un kiosque aménagé de bancs, un parcours de marche composé de pouzzolane, de sable, de galets…

Mais le Directeur de l’établissement et son équipe ne veulent pas s’arrêter là, ils envisagent de nouveaux projets tels que le développement multi générationnel en invitant les enfants des alentours, notamment des enfants en difficultés qui viendront passer l’après-midi avec les résidents pour planter légumes et fleurs de leur choix.

Dans ce lieu totalement axé sur le bien-être, l’aspect médicalisé semble évincé, comme disparu dans la nature…

Charger plus d'articles dans  Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Une appli Samsung dédiée aux malades d’Alzheimer 

La maladie d’Alzheimer provoque une perte progressive et irréversible des capacités …