Accueil Santé Odiora ou quand une prothèse auditive devient fashion

Odiora ou quand une prothèse auditive devient fashion

3 min de lecture
0
1
273

Une lyonnaise lance une marque de bijoux dédiés à enjoliver les appareils auditifs. De quoi faire rimer mode et handicap  !

En France, plus de 6 millions de personnes sont atteintes de déficience auditive. Parmi elles, presque 15% portent une prothèse. En lançant sa fabrication de bijoux Odiora, Nathalie Birault, malentendante depuis l’âge de 12 ans, entend évincer les tabous et gênes liés à l’appareillage. Créative et passionnée par la mode, elle imagine des boucles universelles pouvant s’adapter à tous types de prothèses et d’implants cochléaires.

La genèse du projet

Adolescente, Nathalie souligne déjà son handicap plutôt que de le cacher. Les rendez-vous chez son audioprothésiste sont marqués par des demandes spécifiques  : obtenir un appareil pourvu d’une coque rose, d’une coque transparente… De quoi affirmer sa singularité. Mais en tant qu’adepte de la mode, elle rêve de pouvoir elle-même customiser sa prothèse, de pouvoir l’assortir à ses tenues. Une histoire qui l’a mène des années plus tard à tenter l’aventure entrepreneuriale en créant Odiora.

Des bijoux naturellement élégants  !

Lors d’un voyage à Tahiti, Nathalie se laisse enchanter par une tradition  locale : celle de porter une fleur sur l’oreille en guise de bienvenue. Pour ses créations, elle imagine quelque chose d’aussi éclatant, d’aussi raffiné. Alors, beaucoup de ses bijoux font la part belle à la nature  : des plumes, des oiseaux, des fleurs…  Et pour ne pas stigmatiser le bijou sur handicap, elle propose également des bijoux pouvant être portés par les  «  entendants  ». De quoi transformer Odiora, en véritable accessoire de mode pour tous  !

Charger plus d'articles dans  Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Scewo le fauteuil qui monte les escaliers

Scewo (Stair Climbing Wheelchair) ou le fauteuil du futur. Développé par des étudiants sui…