Les aides à l'embauche et les aides au maintient dans l'emploi


Pour inciter les entreprises à recruter et favoriser l'accès ou le retour à l'emploi des personnes en situation de handicap, le gouvernement a mis en place une série de primes et de subventions. Certaines aides peuvent également être mises en place pour faciliter le travail au sein de l'entreprise.

- Les aides à l'embauche

1. Prime à l'insertion de 1 600 Euros pour une embauche en CDI ou CDD d'au moins 12 mois, y compris à l'issue d'un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.

2. Subvention forfaitaire de 1 525 Euros par période de 6 mois pour l'embauche en contrat de professionnalisation d'au moins 12 mois conclu avec un jeune de moins de 30 ans.

3. Prime à l'embauche de 3 050 Euros :
-par an à l'appui d'un contrat d'apprentissage ;
-par période de 6 mois à l'appui d'un contrat de professionnalisation conclu avec un demandeur d'emploi handicapé de plus de 30 ans.

4. Crédit d'impôt de 2 200 Euros pour une embauche dans le cadre d'un contrat d'apprentissage.

- Les aides au maintient dans l'emploi

1. Aides techniques et humaines (participation financière à l'acquisition de matériel, au coût de l'accompagnement par des auxiliaires professionnels...).

2. Aide à l'aménagement des situations de travail et à l'accessibilité des lieux de travail (subvention variable en fonction notamment de l'intérêt du projet).

3. Aide au soutien et au suivi de l'insertion (participation financière au coût d'un transport spécialisé, à la formation au permis de conduire, à l'aménagement ou à l'acquisition d'un véhicule...).
Les montants des aides sont susceptibles d'être modifiés par l'Agefiph : http://www.agefiph.fr

Sources : http://www.agefiph.fr


 
 


Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !