Skip to content


Commerce accessible : Un menu en braille pour les restaurants

En 2015, le Cteb (« Centre de Transcription et d’Edition en Braille ») à créé le label « Menu en braille » à destination des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration.

Le principe est simple, pour améliorer le « commerce accessible« , les restaurateurs peuvent proposer leur menu en braille et permettre à leurs clients malvoyants et non-voyants de lire une carte adaptée.

Tous les restaurateurs peuvent confier la transcription en braille de leurs menus au Cteb. Plus de 30 restaurants ont déjà franchi le pas et sont désormais accessibles aux personnes déficientes visuelles. Ceux-ci bénéficient du logo signalétique « Menu en braille » et de son référencement : commerce accessible.

menu-en-braille

Outre les menus, le Cteb produit également tout type de signalétique adaptée aux personnes déficientes visuelles. Réalisé en braille relief et contraste, on trouve des pictogrammes pour indiquer toilettes, ascenseurs ou encore numéro de portes et d’étages de divers établissements.

Conformément à la loi Handicap du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées réaffirme le principe d’accessibilité pour tous, quel que soit le handicap.

Les établissements recevant du public (ERP) sont dans l’obligation de permettre et de favoriser l’information et l’accès à l’orientation et au repérage dans les déplacements des personnes déficientes visuelles. Les hôtels et les restaurants doivent alors s’équiper afin d’améliorer leurs conditions d’accessibilité et ainsi se mettre en conformité avec la loi.


Concernant le Cteb, créé en 1989 ce centre est l’une des plus importantes imprimeries braille en France. L’association a pour mission de permettre et favoriser l’accès à l’information, à la culture, à l’orientation et aux déplacements des personnes déficientes visuelles. Le Cteb produit tout type de documents et supports en braille sur le plan national et international.

 


Nouveau design mobile pour le blog

La navigation sur internet se fait de plus en plus depuis des appareils tel que téléphones mobile ou tablettes. Nous avons donc décidé de donner un petit coup de jeune à notre blog version mobile en développant un design plus propre et plus coloré 😉

La version mise en place il y a quelques années était basique et la lecture des articles n’était pas optimale. Nous avons procédé à la mise à jour ce matin même, vous pouvez donc dès à présent lire tous nos articles sur votre téléphone ou votre tablette dans une interface beaucoup plus confortable.

Screenshot_2016-05-09-15-53-06

Toujours dans l’esprit de diffusion sur mobile, nous sommes en train de travailler sur une toute nouvelle version de l’application pour Android dans laquelle vous pourrez gérer une bonne partie de votre compte Handicap-job et postuler en ligne aux offres en seulement quelques clics. La date de sortie n’est pas encore prévue mais nous vous tiendrons au courant rapidement.

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires ici par rapport au nouveau design mobile.


Du 12 au 30 avril 2016, les défis #sanslesyeux

Du 12 au 30 avril 2016, l’association Valentin Haüy lance sa nouvelle campagne de mobilisation : Les défis #sanslesyeux.

Aujourd’hui, en France, on estime que 65 000 personnes sont aveugles et 1,2 million sont très malvoyantes. Avec l’allongement de la durée de la vie, le nombre de personnes aveugles ou malvoyantes augmente chaque année.

Si 67% des français sont inquiets à l’idée de perdre la vue, la déficience visuelle reste peu connue du grand public. En effet, la perte de la vue est souvent associée à la perte de l’autonomie, les gestes les plus simples du quotidien sont ainsi perçus comme des obstacles infranchissables !

Pourtant, si compter sa monnaie, se servir d’un ordinateur ou faire la cuisine deviennent dans un premier temps de véritables défis lorsque l’on perd la vue, il est parfaitement possible pour les personnes déficientes visuelles de retrouver leur autonomie et de relever ces défis avec succès.

defi-sanslesyeux

C’est dans cet esprit que l’association Valentin Haüy lance sa nouvelle campagne de sensibilisation auprès du grand public sur internet Les défis #sanslesyeux :

Du 12 au 30 avril 2016, trois défis, présentés sous forme de vidéos, mettent en situation deux personnes qui, les yeux bandés, concourent pour réaliser un geste simple du quotidien, comme compter sa monnaie, se servir d’un ordinateur ou cuisiner.

A la fin de chaque vidéo, les participants retirent leur bandeau et l’internaute découvre alors qui est voyant et qui est non-voyant. L’internaute est encouragé à partager ces vidéos sur les réseaux sociaux, ou à les relayer par email afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes !

Pour en savoir plus : www.avh.asso.fr

Retrouvez également l’association Valentin Haüy sur :
www.facebook.com/AssociationValentinHauy
www.twitter.com/valentinhauy
www.youtube.com/user/AssoValentinHauy


Les innovations de la santé connectée pour faciliter la vie

Si les nouvelles technologies sont souvent synonymes de « compliqué », aujourd’hui les innovations dans le domaine de la santé connectée riment plutôt avec « accessibilité ».

Mais la santé connectée, c’est quoi ?
Ce sont des appareils permettant de suivre vos données physiologiques en temps réel. Une véritable révolution pour les personnes en situation de handicap et les personnes âgées.

Les objets les plus répandus pour le moment sur le marché sont :

  • les balances connectées : elles mesurent non seulement votre poids, mais aussi votre IMC et parfois d’autres données selon les modèles.
  • les bracelets d’activité :ils mesurent vos activités physiques. Contrairement aux idées reçues ils ne sont pas réservés aux sportifs, ils mesurent parfois même votre sommeil !
  • les tensiomètres : ils permettent de mesurer vous-même votre tension via un bracelet ou un brassard.
  • les impédancemètres : ils vont plus loin qu’une balance classique et déterminent la composition de votre corps (graisse, muscle, eau, masse osseuse…).

Tous ces objets sont directement reliés à votre smartphone et/ou tablette via l’application associée. Les données collectées sont alors conservées et consultables à volonté. Vous pouvez constituer un historique, suivre des graphiques d’évolution et partager vos données notamment avec les professionnels de santé. Et grâce à un suivi quotidien , vous êtes à même de vous auto-évaluer et donc, d’anticiper un éventuel désagrément physique.

Bien-entendu toutes ces innovations ne remplacent pas un médecin et son avis, mais les données peuvent lui être précieuses en matière de suivi des patients.

La société Harmonie Médical Service propose un large choix d’innovations en matière de santé connectée. L’entreprise est leader dans la location et la vente de matériel médical à destination des personnes handicapées et des seniors. Il est donc facile aujourd’hui de se procurer ces technologies conçues pour améliorer le confort de vie au quotidien.

Harmonie-Medical-Service

La santé connectée représente un réel avantage pour les personnes en situation de handicap. Elle permet une plus grande autonomie dans la gestion de sa santé grâce à des indicateurs fiables. Un pas de plus pour le confort de vie et l’indépendance !

Article sponsorisé

 


Neurochat, un réseau social pour communiquer par la pensée

Dédié aux personnes paralysées et/ou souffrant de troubles de la parole, le réseau social Neurochat est actuellement en cours de développement en Russie.

Neurochat, reseau social russe

Plus besoin de taper sur le clavier pour communiquer. Avec Neurochat, les développeurs russes espèrent convertir les impulsions générées par le cerveau en commandes. La plate-forme sociale prévoit de permettre des échanges entre personnes souffrant d’un handicap moteur, mais aussi avec des médecins, aides soignants, etc. Une belle avancée, car bien qu’un dispositif aussi évolué existait déjà, il ne permettait au patient que de communiquer avec le corps médical ou avec ses proches. Grâce à Neurochat, il peut désormais échanger ses expériences avec des personnes vivant des choses similaires. L’objectif étant de permettre aux personnes handicapées moteur de se réinsérer dans la société, tout en les aidant à mieux appréhender le quotidien, en les faisant progresser et en les motivant à suivre un traitement adapté à leurs maux.

Petite démonstration vidéo, mais en russe… Sortez vos traducteurs ! 😉

Source : sputnikinternational